securite
Lorsque vous transmettez aux médias des informations sensibles, vous prenez des risques liés à la technologie des réseaux, et aussi à votre comportement. Vous pouvez prendre certaines mesures pour mieux vous protéger.
Risques liés à votre comportement
Avant de transmettre aux médias une information sensible, vous devez être conscient de la façon dont elle sera utilisée, et peut-être publiée. Posez-vous notamment les questions suivantes :
  • Etes-vous la seule personne à avoir accès à cette information ? En d'autres termes, une fois l'information publiée, pourrait-on remonter jusqu'à vous ?
  • Avez-vous pensé qu'après la publication de l'information, on pourra vous poser des questions à ce sujet, même si personne ne sait que vous en êtes la source ?
  • Êtes-vous préparé à supporter la pression provoquée par une éventuelle enquête, interne ou externe, se déroulant autour de vous ?
Risques techniques
À chaque fois que vous utilisez un ordinateur, un téléphone mobile, l'Internet, ou tout autre forme de communication électronique, vous laissez des traces. Des enquêteurs peuvent utiliser ces données pour vous identifier, repérer vos contacts, découvrir votre lieu de travail, votre domicile, etc. Par exemple, votre ordinateur peut contenir:
  • des traces de vos connexions à un site de lanceurs d'alerte
  • une copie des documents que vous avez transmis personnellement à une plateforme de lanceurs d'alerte
  • des traces du téléchargement des documents
  • des traces de correspondance avec les journalistes
  • votre nom ainsi que d'autres données personnelles contenues dans les métadonnées d'un fichier Word (auteur, date, etc.)
Précautions
  • Ne dites jamais à personne que vous allez divulguer des informations sensibles, ni que vous les avez transmises. Aucune exception.
  • Une fois que les informations auront été publiées par les médias, soyez très prudent si vous êtes amené à discuter de cette affaire.
  • Assurez-vous qu'il n'y a aucun système de contrôle ou de surveillance autour de vous lorsque vous transmettez les documents (par exemple des caméras)
  • N'utilisez jamais de moteurs de recherche ni de sites d'information pour retrouver sur Internet les éléments que vous avez envoyés. Cela pourrait faire naître des soupçons sur votre implication.
Protections techniques
Les ordinateurs et les réseaux informatiques étant des systèmes complexes, les mesures techniques de protection de l'anonymat le sont également. Pour garantir autant que possible votre sécurité et votre anonymat, vous devez êtes capable de comprendre les risques techniques.
En suivant les procédures ci-dessous, vous pourrez protéger votre anonymat efficacement.
  • Utilisez si possible la suite logicielle Tor pour naviguer sur Internet anonymement. Elle est facile à télécharger et à utiliser.
  • En plus de Tor, vous pouvez utiliser le logiciel BleachBit, qui va nettoyer entièrement votre ordinateur et le débarrasser des cookies, des historiques de navigation, etc.
  • N'envoyez pas de documents à partir de votre ordinateur personnel, ni chez vous ni au bureau.
  • Ne gardez pas de copie des fichiers sensibles que vous avez envoyés.
  • Effacez les traces qui peuvent subsister à votre insu sur les ordinateurs. Après avoir effacé les fichiers d'une clé USB, vous devez la remplir avec de la musique, des vidéos ou des photos, pour être sûr que les fichiers ne pourront pas être récupérés.
  • Certains documents contiennent des "méta-données": auteur et date de création d'un fichier, coordonnées GPS du lieu où une photo a été prise, type de l'appareil utilisé, etc. Essayez de supprimer les métadonnées qui ne sont pas pertinentes pour la compréhension du document, et qui pourraient permettre de vous identifier.
  • Les médias destinataires de vos documents possédent sans doute des logiciels permettant d'effacer ces métadonnées, mais vous pouvez aussi le faire vous-même. Pour cela, vous pouvez utiliser des logiciels tels que MAT (Metadata Anonymization Toolkit).
Si vous tenez compte de ces recommandations, vous augmenterez considérablement vos chances de rester anonyme - ce qui ne veut pas dire que vous serez protégé à 100%. Pour augmenter vos connaissances dans le domaine de la sécurité numérique, nous recommandons la lecture du site Security In A Box.org. Il explique les risques les plus courants en matière de communications électroniques, et les façons d'y remédier.